Notre histoire

1867

Création du premier fonds de commerce racheté en 1925 par M. COLNE.

1933

Création de l’UTO (Union Technique Ouvrière) et transformation du fonds de commerce en coopérative.

1934

Inscription au registre des SCOP et choix de la Banque Coopérative comme partenaire financier.

Agrément de la ville de Paris pour réaliser les travaux de plomberie de l’état et des collectivités publiques.

1939

Agrément de la ville de Paris pour tous les travaux de couverture des bâtiments publics.

Agrément du Ministère du Travail pour réaliser les travaux de l’Assistance Publique.

André Bordier, qui deviendra président d’UTO, est mobilisé.

1941

Création de la réserve de solidarité qui versera des fonds aux familles des salariés mobilisés pour la guerre ou envoyés au STO (service du travail obligatoire).

1942

Réquisition des salariés par les allemands. UTO décide de verser aux ouvriers désignés une prime de 300 Fr (83,68 €) et de leur offrir deux jours payés pour effectuer leurs préparatifs.

1943

Décision du conseil d’administration d’UTO de ne pas participer aux travaux de construction du « mur de l’Atlantique » (blockhaus) pour l’entreprise allemande ZOLT. 15 000 entreprises françaises y participeront néanmoins.

1944

Refus du Conseil d’administration d’UTO de construire l’aérodrome de Quimperlé, malgré la promesse des allemands de fournir tous les matériaux, les moyens de transports et de logistique.

UTO suit l’appel au patriotisme et ne demande pas le remboursement des jours de chômage pendant la libération.

1947

Le personnel cadre est affilié au régime de retraite.

1950

Premier contrat avec la S.N.C.F.

1954

Premier contrat avec l’Éducation Nationale.

1955

Inscription des ouvriers à la caisse de prévoyance des ouvriers du bâtiment et adhésion d’UTO à la Fédération du Bâtiment.

1960

Adhésion à la caisse de retraite des ouvriers.

1963

Création du premier comité d’entreprise.

1965

Le conseil d’administration décide de créer le premier bureau d’études interne permanent pour l‘activité plomberie-chauffage. Une opération de 1 063 logements à Ris-Orangis sera traitée deux mois après !

1967

Création d’une structure nouvelle ETBI (Équipements Techniques du Bâtiment Industrialisé).

1968

Suite aux évènements de mai, UTO se voit accorder sa demande de crédit pour combler le manque d’activité et félicite le personnel pour l’excellent climat social dans l’entreprise.

1972

Fusion des fonds de commerce d’UTO et d’ETBI pour devenir utb (union technique du bâtiment). utb se consolide et progresse dans son management en créant des groupes qui travaillent à partir du principe de la délégation par objectifs pour bien s’adapter aux besoins des clients.

Adhésion à la mutuelle et réélection du comité d’entreprise après 10 ans d’interruption.

1973

Claude BORDIER est élu PDG.

Les vêtements de travail étaient de simples «bleus» avec le logo.

1974

Nouveau pas décisif dans la décentralisation : création des 4 groupes de travaux, travaillant sur le principe de la délégation par objectifs.

1981

utb s’informatise avec l’arrivée d’un IBM 34 de 64 Ko de mémoire et 5 écrans.

1982

Le comité d’entreprise verse chaque trimestre aux salariés effectuant leur service militaire une prime de 200 Fr. Il crée aussi son premier bulletin de liaison, une bourse des échanges, une bibliothèque technique, etc...

Création d’une association sportive, ouverture d’une section tennis.

1983

Création du service de préfabrication. utb à cette période compte environ 350 salariés.

1987

Création des 9 premiers services travaux, unités autonomes et responsables de leurs résultats.

1988

Création de l’activité rénovation TCE pour pallier un cruel manque d’activité.

Sponsoring du Paris Dakar (véhicule taxi du désert).

1990

Lancement de la première campagne de pub en affichage de 4 m x 3 m. Le slogan : « De tous temps, les hommes ont eu le goût de construire, certains en ont fait leur métier ».

Le maire-adjoint de Paris, chargé de la construction et du logement remet à utb le prix de la réhabilitation en milieu occupé.

Lancement de la démarche qualité dans l’entreprise.

En 1993, utb service assure le dépannage et l’entretien 24h/24 et 7j/7 sur toute la région parisienne.

1995

utb est certifié ISO 9001.

utb se spécialise dans l’installation et les équipements de laboratoires.

1996

Charles-Henri Montaut devient PDG d’utb.

1997

Création de la structure actuelle avec une direction opérationnelle encadrant les services travaux.

2005

Une victoire marketing pour utb associée à Maud Fontenoy qui traverse l’océan Pacifique à la rame (6 900 kilomètres) en suivant l’itinéraire du radeau Kon-Tiki de Thor Heyerdahl qui avait fait cette traversée en 1947. Elle rame pendant 73 jours, sans assistance, sur son canot Océor long de 7,5 mètres et large de 1,6 mètre.

2007

En hommage à Claude Bordier, création de la Fondation utb, sous l’égide des petits frères des Pauvres. L’originalité de la fondation utb est de financer des projets qui apportent à ces malades jeunes les moyens de retarder leur perte d’autonomie.

Une nouvelle gamme de vêtements de travail est distribuée aux compagnons, le vert se transforme en beige.

2008

Création de l’école utb « Progressons ensemble »

2010

utb est certifiée QSE (Qualité Sécurité Environnement).

utb reçoit sa première certification Qualibat ENR (énergies renouvelables). 

En 2010, utb conforte son implication dans le mouvement des SCOP.

2011

Création de nidhoo, marque d’utb dédiée à la clientèle des particuliers. Coup d’éclat marketing : utilisation des réseaux sociaux et choix des couleurs rose et gris pour habiller les véhicules et les hommes (plombiers et couvreurs).

2012

utb débute la démarche RSE « responsabilité sociétale des entreprises » et obtient le label en 2013.

En 2012, signature de l’accord pour l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.

2013

Le groupe utb compte 1200 salariés, 4 filiales :

  • HURISSE-DECOMBAS
  • GUILLAUMIN
  • GENTY
  • LES CHARPENTES DU GATINAIS

et 8 agences :

  • utb Romainville
  • utb Hauts-de-Seine
  • utb Val-de-Marne
  • utb Seine-et-Marne Nord
  • utb Seine-et-Marne Sud
  • utb Hauts-de-France
  • utb Normandie
  • utb Bourgogne-Franche-Comté

2016

utb est réévaluée dans sa démarche RSE et obtient le niveau confirmé

utb fait partie des quatre premières entreprises recevant le label RSE SCOP BTP

Le groupe utb rachète la société IPC située dans le Val d'Oise et compte désormais une cinquième filiale.

Parallèlement utb ouvre une agence à Vénissieux :

utb Auvergne-Rhône-Alpes

En utilisant notre site web sans modifier les paramètres de vos cookies, vous acceptez leur utilisation.

OK